Reliures à l'ancienne (neuves) :

Les reliures présentées ci-dessous ont été réalisées par l'atelier, dans des procédés et matériaux fidèles à ceux des époques dont elles font référence. Ces exemplaires ne sont pas à vendre, mais peuvent être reproduits ou réalisés de manière plus personnalisée selon votre souhait, sur un livre existant ou pour un livre sans contenu. Pour plus d'informations ou pour une demande de devis, n'hésitez pas à contacter l'atelier.

Eventail (XVIIème)

Eventail (XVIIème)

Reliure traditionnelle cousue sur cinq double-nerfs ficelles, avec claies en parchemin, couverte en veau brun jaspé. Tranches jaspées brun. Décor à l'or réalisé aux petits fers, inspiré d'un motif traditionnel du 17ème siècle.

Impériale (1821)

Impériale (1821)

Reliure pour "Vaux de Vire" (édition de 1820) en demi veau brun doré à la feuille d'or, simulation de nerfs, pièce de titre, papiers piqués à la colle XIXème et tranches jaspées au grain de riz. Coins renforcés au parchemin vélin (invisible sur photo)

Gothique allemande (XIIIe-XVIe s.)

Gothique allemande (XIIIe-XVIe s.)

Ais de bois façonnés, couture à chevrons sur nerfs de cuir avec chainettes renforcées, tressage de cuir sur bâtis et décors à froid.

Dentelle (XVIIIème)

Dentelle (XVIIIème)

Reliure traditionnelle dont le décor à la feuille d'or a été composé en associant plusieurs petits fers. Le cuir de couvrure (veau naturel) a été teinté, puis foncé par un motif effectué à l'éponge. Tranches sanguines et roulettes dorées sur les chasses et champs de cartons. Gardes intérieures en papier marbré "tourniquet" faits main par un marbreur professionnel.

Romantique, XIXème

Romantique, XIXème

Reliure réalisée fidèlement au style romantique (1825-1830). Alternance de dorure à froid et de dorure à l'or, sur un dos basane sans nerfs. Papiers faits main (ombré romantique). Gardes en papier marbré veiné (non visible sur la photo).

Hollandaises (XVIème)

Hollandaises (XVIème)

Réalisations de reliures simplifiées dont l'une est couverte en parchemin et l'autre en papier éléphant (simili parchemin) avec lacets de cuir.

Duseuil (XVIIème)

Duseuil (XVIIème)

Reliure traditionnelle cousue sur nerfs en septains de chanvre. Tranchefiles en lin. Cuir de couvrure (veau naturel) teinté puis jaspé en brun foncé. Tranches également jaspées. Dorure à la feuille d'or. Gardes intérieures en papier marbré "tourniquet" fait main par un marbreur professionnel. Le décor a été patiné pour donner un aspect vieilli.

XVIIIe

XVIIIe

Pleine reliure en maroquin rouge, refaite à neuf. Dorure à la feuille d'or. Un motif à la roulette a également été poussé tout le long des champs de cartons (non visible sur la photo).

Impériale, début XIXème

Impériale, début XIXème

Reliure couverte en demi veau teinté en vert. Tranches et décor du dos effectués à la feuille d'or. Collage de deux pièces de titre en cuir (une rouge et une noire). Papiers de couvrure piqués à la colle. Gardes intérieures en papier marbré veiné. Tranchefiles vertes et blanches sur cartons.

Romantique, XIXème

Romantique, XIXème

Reliure demi cuir (chagrin grain long / cuir de Russie) d'époque romantique 1840, avec papiers de couvrure en "coulés" romantiques faits main par un marbreur professionnel. Décor en alternance à froid et doré. Gardes intérieures papiers à la colle (verts), tranches jaspées vertes et marrons au motif "grain de riz". Tranchefiles romantiques vertes et blanches. Coins renforcés avec du parchemin vélin.