Foire aux questions

 

Peut-être trouverez-vous votre réponse dans la liste des questions qui peuvent être fréquemment posées. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à me contacter à atelier.selune@gmail.com en formulant précisément votre demande.

Pouvez-vous réaliser une reliure à partir d'un contenu manuscrit/imprimé sur feuilles volantes ?

 

C'est possible. Il est préférable que le contenu soit en plusieurs "cahiers pliés" afin de pouvoir les coudre et réaliser une "reliure" (en tant que telle) plus solide et durable. 

 

Néanmoins, si votre contenu ne peux être présenté en cahiers, il y possibilité de le coudre en surjets ou bien de réaliser un collage des feuilles entre-elles par la tranche, à la manière des reliures industrielles. Ce dernier procédé est moins solide qu'un corps d'ouvrage cousu, mais plus solide qu'une reliure industrielle car davantage de soin est apporté lors de l'étape de collage. La reliure est au final aussi personnalisable et esthétique qu'une reliure traditionnelle, mais elle coûte moins chère, car il ne s'agit pas vraiment d'une "reliure", celle-ci incluant traditionnellement une étape de couture.

 

Pour les dessins et gravures (ainsi que pour les blocs de texte de moins de 100 pages), je peux également les monter sur onglets (ce qui permet de reformer des cahiers). Ce procédé est le plus coûteux.

1

2

Peut-on vous envoyer notre livre par colis, sans forcément passer par l'atelier ?

 

Oui. Pensez simplement à bien me préciser vos coordonnées (mail et postale) et à bien protéger votre livre comme il se doit avec du papier bulle (ou dans une chemise carton pour les documents sur feuilles volantes).

 

Les premiers frais d'envoi sont à votre charge. J'établis ensuite un devis pour la réalisation des travaux, après vous avoir proposé plusieurs idées. Les frais de retour seront gratuits une fois le travail terminé.

 

En cas de refus du devis, les frais de retour sont également à votre charge.

 

3

Peut-on vous donner un fichier informatique à relier ?

 

Pour les longs fichiers uniquement (> 1000 pages). Vous pouvez tout à fait transmettre à l'atelier votre document (récit, poèmes, recettes, mémoire...) sur clé USB au format pdf, ou m'envoyer par mail un lien vers un fichier pdf, à la seule condition qu'il soit bien au format pdf (le fichier ne pourra donc plus être modifié une fois à l'atelier). Vous effectuerez vous-même la mise en page de votre texte et en corrigerez (ou en ferez corriger) l'orthographe avant de me le confier. De mon côté, je me chargerai de faire imprimer le document par un professionnel directement au format qui vous intéresse pour votre futur livre (prévoir des frais supplémentaires soit environ 0,10€/page).

Je m'engage à effacer systématiquement toute trace de fichier personnel (sauf autorisation contraire et explicite de votre part) dès que la reliure finale vous est transmise.

 

4

Comment imprimer moi-même mes textes informatiques en "cahiers" pour les faire relier ?

 

Avant toute chose, pensez à bien numéroter vos pages (même de manière manuscrite, mais au stylo), car je ne peux pas accepter les longs documents sans numérotation. Pour ceux et celles dont l'imprimante possède la fonction d'impression en brochure, vous pouvez imprimer vous-même votre contenu en plusieurs cahiers et éviter ainsi les frais d'imprimerie (comptez en moyenne 0,09€ par page pour une impression chez vous sur papier offset standard 80g que l'on trouve en grande surface, et en moyenne 0,11€ par page chez un imprimeur).

Pour cela, il vous faut imprimer votre livre entier par plusieurs phases d'impression du même nombre de pages (exemple : 1ère impression pour les pages 1 à 16, deuxième impression pour les pages 17 à 32, etc.), toujours un nombre de pages pair. Si vous lancez l'impression en brochure du document entier en une seule fois, l'imprimante ne vous imprimera qu'un seul et énorme cahier, ce qui est inutilisable. ;-)

L'idéal étant de ne pas avoir de cahiers trop épais, ni pas assez épais. Je vous conseille donc de partir sur une base de 4 feuilles de papier par cahier (papier A4 d'imprimante classique 80g pour un livre au format final A5, ou papier A3 pour un livre au format final A4, selon votre choix). 

Ces 4 feuilles, donc, équivalent à 16 pages de votre texte. Votre imprimante, si elle fait bien son travail, gérera toute seule l'ordre de vos pages. Vérifiez seulement à la fin de la première phase d'impression que la page 1 se retrouve bien en face de la page 16, la 2 de la 15, etc, comme indiqué sur le shéma ci-dessous : 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si vous souhaitez plus de détails, j'ai réalisé un TUTORIEL pour Open Office, expliquant étape par étape la procédure d'impression.

 

Le cahier de 4 feuilles est une base indicative. Vous pouvez adapter le nombre de feuilles par cahier à l'épaisseur de votre papier.

 

Pour ceux et celles qui désirent écrire le contenu du livre à la main, vous aurez la chance de pouvoir utiliser n'importe quel style et épaisseur de papier. Commencez par former vos cahiers, et rédigez-les ensuite. Quelques ratures n'empatissent pas votre travail manuscrit, mais le rendent plus authentique. ;-)

Il y a t-il un minimum / maximum de pages ?

 

Non, mais attention : moins il y aura de pages ou de cahiers, moins il sera possible de faire une reliure à dos arrondi et large (souvent préférée). Pour donner un ordre d'idée, 260 pages recto/verso imprimées sur papier 80g à imprimante (standard) permettent d'obtenir 1,5 cm d'épaisseur de bloc texte, ce qui reste assez peu. Si vous souhaitez me donner votre contenu sur clé USB, vous pourrez éventuellement, avant cela, en grossir la police de caractère (sans excès) ou me demander à imprimer sur papier plus épais (ou au contraire, diminuer votre police ou l'épaisseur du papier pour amincir votre reliure).

 

Il n'y a pas de maximum pour des textes imprimés en cahiers ("brochure"). A noter cependant qu'un supplément de 20% du prix total est demandé pour toute reliure de plus de 3 cm d'épaisseur finale (cartons compris). Si l'épaisseur estimée est de plus de 6cm (et prévoit d'en faire au moins le double), il vous sera proposé que le livre soit exécuté en plusieurs tomes.

5

6

Pour la dorure, il y a t-il une différence visuelle entre la feuille d'or et le film doré ?

 

Le film doré (obtenu chimiquement) est plus brillant que l'or et plus sensible aux reflets de la lumière. Il arrive donc fréquemment qu'un titrage effectué au film doré soit moins lisible. Le film est aussi moins onéreux.

A noter qu'à l'atelier Sélune, la feuille d'or sera utilisée de manière systématique sur la réalisation (et la restauration) des reliures de style antérieur au XIXe siècle.

7

Combien ça coûte ?

 

Le prix définitif s'établit sur devis. Il varie notamment selon les dimensions du livre et du type de couvrure souhaité (demi, demi à coins/à bandes, plein).

Les tarifs indiqués ci-dessous concernent les reliures dont le format est compris entre 185x115mm et 220x140mm. Pour donner un ordre d'idée :

 

- montages simples à la "Bradel" (en emboitage) pleine toile ou demi-toile, entre 40€ et 80€. 

- reliures soignées traditionnelles pleine toile ou demi-toile, le plus souvent entre 95€ et 120€.

- reliures ou demi-reliures couvertes en basane (mouton) entre 115€ et 260€.

- reliures ou demi-reliures couvertes en chagrin (chèvre) entre 140€ et 350€.

- reliures ou demi-reliures couvertes en veau ou en maroquin (chèvre haute qualité), entre 185€ et 650€.

 

Pour la dorure et les titrages :

- un titrage sur pièce de titre en cuir coûte entre 9 et 23€ (film doré ou or).

- un titrage direct sur cuir entre 8 et 20€ (film doré ou or).

 

Les coffrets coûtent généralement entre 65 et 300€.

 

Une grille tarifaire plus complète est consultable à l'atelier ou sur demande.

 

Pour les restaurations, je dois avoir le livre en main avant d'établir un "diagnostique". Si vous habitez loin, vous pouvez me l'envoyer en le protégeant avec du papier bulles (les frais de retour seront à la charge de l'atelier en cas d'acceptation du devis).